Nouvelles de RTOERO Planification de la retraite

6 façons de préparer une retraite heureuse

Qu’est-ce qui vous vient en tête lorsque vous pensez à la planification de la retraite? Pour plusieurs personnes, c’est l’aspect financier. Mais il y a aussi les petits détails, dont la rédaction de la lettre de départ à la retraite pour votre employeur. Et quoique ces étapes soient essentielles, ce qui est tout aussi important, voire plus, c’est la planification de votre bien-être à la retraite.

Une retraite épanouie n’est pas toujours le fruit du hasard, la transition vers la retraite étant parfois un défi. Vous ne saurez pas comment vous allez réagir au plan émotionnel tant que vous ne serez pas rendu à cette étape. La bonne nouvelle est qu’il y a des façons de s’y préparer.

Peu importe où vous en êtes, que vous commenciez à planifier votre retraite, sur le point de la prendre, ou déjà retraité, il n’est jamais trop tard pour adopter des mesures favorisant une retraite heureuse et un mieux-être général.

Six conseils d’heureux retraités

1) Planifier, mais savoir parer aux imprévus

Tout le monde a fait l’expérience de projets qui ont échoué – les projets les mieux conçus, n’est-ce pas ? La vie est pleine d’incertitudes, et la retraite n’y fera pas exception. Vous avez peut-être des plans très précis de ce que sera votre retraite, de ce que vous comptez faire et des personnes qui vous accompagneront. Mais si tout cela ne fonctionnait pas comme prévu?

Des êtres chers nous quittent. Des problèmes de santé surgissent et ont un impact sur nos activités; ces choses-là arrivent, malheureusement. On réalise aussi que les bouleversements majeurs de la vie, comme le décès d’un conjoint ou de sérieux problèmes de santé, peuvent augmenter le risque d’isolement social.

Une façon de vous protéger est d’avoir des plans d’urgence – pensez à d’autres options ! Que faire si je ne peux plus m’adonner à une activité de la même façon ? (Idée : vous pourriez l’adapter ou en trouver une autre à essayer). Le fait de vous y préparer vous aidera à être prêt si l’imprévu se produit.

2) Donner priorité à sa santé

Il se peut que vous ayez passé une grande partie de votre carrière à vous consacrer aux autres – collègues, étudiants, famille.  Votre rôle d’aidant ne s’arrêtera sans doute pas pour autant, mais la retraite vous permet de compenser le temps que vous avez passé à travailler par des activités et des apprentissages favorisant votre santé et votre mieux-être.

Toute augmentation de l’activité physique vous sera salutaire. Vous pouvez également vous renseigner sur la nutrition en ligne ou dans le cadre de programmes communautaires. Les bienfaits des activités quotidiennes s’accumulent avec le temps, si bien que des gestes qui vous paraissaient anodins, comme une promenade quotidienne, peuvent avoir un impact déterminant sur votre mieux-être à long terme. Et puis, la routine est bonne pour nous !

La perception du vieillissement est un facteur de santé important. L’âgisme autocentré peut avoir une incidence sur le fait que les individus pensent qu’ils peuvent acquérir de nouvelles compétences ou bien qu’un problème de santé est inévitable plutôt qu’un élément modifiable de leur comportement. La recherche a révélé que la corrélation entre l’âgisme et la santé est marquée surtout lorsqu’il s’agit d’âgisme autocentré.

3) Entretenir des relations

Les relations de confiance sont essentielles au bonheur et au mieux-être général. De bonnes relations favorisent la gestion du stress, de l’humeur et de la motivation, et peuvent même entraîner des comportements positifs, comme c’est le cas avec l’exercice physique. Les relations sociales atténuent le risque de démence, de maladies cardiaques et de problèmes de santé mentale.

Un excellent moyen de créer et d’entretenir des liens sociaux et de se sentir utile est de participer à différentes activités (voir le conseil suivant). Le fait de nouer des relations de confiance peut également vous guider vers des personnes qui veilleront sur vous dans des contextes sociaux, ce qui vous incitera à sortir et à vous exposer à diverses situations.

Il existe probablement des groupes d’aînés et de retraités dans votre communauté où vous pourrez rencontrer des gens en faisant du bénévolat. Si vous êtes membre de RTOERO (votre adhésion est gratuite jusqu’à la retraite !), vous pouvez communiquer avec votre district local de RTOERO et participer à des activités sociales.

4) Vous consacrer à des activités qui vous intéressent

L’un des plus grands plaisirs de la vie de retraité est de pouvoir profiter de tout ce temps que vous aurez désormais à votre disposition. Comment l’occuperez-vous ? Nombre de nos membres suggèrent d’explorer toute une gamme d’activités alors que d’autres recommandent d’y réfléchir avant la retraite. Vous avez peut-être un passe-temps que vous aviez mis de côté parce que vous n’aviez pas assez de temps à y consacrer lorsque vous travailliez. Certains d’entre eux conseillent de commencer un nouveau passe-temps dans l’année qui précède la retraite.

Peu importe ce à quoi vous comptez vous adonner, soyez prêt à saisir de nouvelles opportunités. Vous ne savez jamais qui vous rencontrerez et ce que vous pourrez découvrir en découvrant une nouvelle activité. Sachez également qu’il se peut que vous vous sentiez parfois mal à l’aise. Vous avez sans doute déjà entendu dire qu’il est parfois utile de quitter sa zone de confort, alors laissez passe le moment et vous vous découvrirez peut-être un nouveau passe-temps, une expérience intéressante ou de nouvelles compétences ! Nous avons préparé pour ceux et celles qui aimeraient avoir des idées une liste de 50 activités intéressantes à essayer à la retraite, telles que suggérées par nos membres.

Préparer sa retraite, c’est plus que seulement les aspects financiers

Quand vous n’irez plus travailler chaque jour, comment vivrez-vous ce changement? Comment vous préparer? Vous pouvez planifier une retraite agréable. 

Téléchargez notre livre électronique sur la planification sociale de RTOERO pour obtenir un guide complet sur la façon de préparer une retraite agréable.

Date prévue de retraite*
Adresse de courriel*
Nous ne communiquerons jamais votre courriel à qui que ce soit.

5) Cultiver la pensée positive

Les personnes qui pratiquent la pensée positive ont tendance à vivre plus longtemps, celle-ci étant liée à une meilleure santé, dont un risque réduit de maladies chroniques, de perte de mémoire et d’isolement et une récupération plus rapide après des blessures.

Pour s’habituer à penser positivement, on peut se concentrer sur les bonnes choses de la vie, voir ce que les événements nous apprennent et nous apportent, savoir être reconnaissants, choisir de passer du temps avec d’autres personnes positives et demeurer à l’écoute de nos pensées et de notre dialogue intérieur.

Pratiquer la pensée positive ne veut pas dire que l’on voit tout avec des lunettes roses ou que l’on ignore les difficultés. Si on veut aller de l’avant, il est important d’être en contact avec ses émotions et de s’autoriser à faire face aux difficultés qui se présentent. Certains trouvent utile de dresser une liste des activités saines qui aident à se sentir mieux pendant ou après une période difficile. C’est également salutaire d’être compatissant envers soi-même lorsqu’on fait face à des défis – certaines personnes ne sont pas tendres envers elles-mêmes dans ces circonstances ! Parlez à la personne que vous êtes comme à un ami.

6) Accordez-vous la paix d’esprit

Il  y a certains éléments de la vie qu’on peut contrôler, et d’autres pas. On peut plus facilement faire face aux imprévus lorsqu’on a des plans et des filets de sécurité. Lors de la préparation de votre retraite, consultez notre liste de planification pour vous assurer de vous être occupé de toutes les tâches se rapportant aux finances, dont l’assurance à la retraite, sans oublier de calculer les différents scénarios de vos revenus. Lorsque vous aurez pris votre retraite, assurez-vous d’avoir préparé un plan successoral à actualiser au besoin et une procuration pour les urgences. Il est aussi utile de dresser la liste des documents importants. Si vous vous acquittez de ces tâches, vous éviterez qu’elles s’accumulent et causent du stress ! 


Ces quelques suggestions peuvent vous aider à vous préparer pour profiter d’une retraite heureuse. Il faut veiller constamment à la fois sur sa santé physique et sur sa santé mentale.   Avec des soins et de l’attention, vous serez prêt! Les recherches indiquent qu’en général, le bonheur augmente avec l’âge. La courbe en U du bonheur révèle que vers l’âge de la retraite, le bonheur revient à ce qu’il était à l’adolescence, puis augmente à partir de là. Bonne retraite !