Nouvelles de RTOERO Planification de la retraite

Vous vous demandez quoi faire à la retraite ? Voici 50 suggestions

L’un des aspects les plus intéressants de la retraite est le temps que vous aurez pour essayer différentes activités. Mais ceci ne signifie pas que vous saurez immédiatement comment occuper votre temps. L’aspect finances a fort probablement fait partie de la planification de votre retraite, mais il ne faudrait toutefois pas négliger votre mieux-être et vos activités.

Planifiez en vue d’une retraite heureuse

La partie la plus importante de votre plan de retraite pourrait bien être la façon dont vous imaginez votre nouvelle vie, qui vous serez alors et ce vous comptez faire. Pour vous y aider, nous avons dressé une liste d’idées de projets à réaliser à la retraite, inspirés par des membres de RTOERO.

« Vous serez étonné des nouvelles perspectives qui se présenteront à vous et dont vous ne soupçonniez pas l’existence. Ce n’est pas égoïste de penser d’abord à soi pendant la première année. Après tout, c’est ce à quoi vous aspiriez. »

Lise Gravelle, membre (District 43 Nipissing)

50 activités à la retraite

1. Adopter un animal de compagnie

Nous savons tous que les animaux de compagnie peuvent être de merveilleux compagnons fidèles et affectueux. Saviez-vous qu’ils peuvent également contribuer à réduire le stress, à améliorer l’humeur et à abaisser la tension artérielle ? Un grand nombre d’animaux ont besoin d’un foyer accueillant. En 2018, 81 000 chats et 30 000 chiens ont été accueillis dans des refuges au Canada. Demandez conseil au personnel de ces refuges pour décider de l’animal qui pourrait vous convenir.

2. Apprendre à jouer d’un instrument

Faire de la musique est pour le cerveau ce que l’entraînement en boucle est pour le corps. Jouer d’un instrument de musique fait travailler presque toutes les parties du cerveau en même temps. Le fait de pratiquer la musique renforce les fonctions cérébrales. Pour ce qui est des instruments, le ukulélé est plutôt facile à maîtriser. Il s’agit d’un petit instrument à quatre cordes dont vous trouverez de nombreux tutoriels en ligne. Vous pouvez également dépoussiérer un instrument de musique dont vous ou vos enfants avez joué lorsqu’ils étaient plus jeunes.

3. Devenir conseiller en jardinage

Vous avez acquis un savoir-faire en jardinage au fil des ans ? Les jardiniers débutants apprécieront votre expérience pour les aider à organiser dans leur jardin un espace serein nécessitant peu d’entretien. Songez à offrir vos services. Vous pouvez commencer en publiant une annonce sur la page Facebook d’une communauté. Puis votre service de consultation pourrait se résumer à une visite du jardin du client pour lui offrir des conseils et répondre à ses questions.

4. S’adonner à la photographie

La photographie est un excellent passe-temps qui vous fournit une excuse (si vous en avez besoin d’une !) pour explorer de nouveaux endroits. Vous pouvez vous joindre à des clubs de photographie et rencontrer d’autres amateurs. Renseignez-vous sur les cours dispensés par les magasins de photographie locaux ou votre centre communautaire.

5. Devenir guide touristique

Habitez-vous dans une zone touristique ? Y a-t-il un musée dans votre ville ? Devenir guide touristique est un excellent moyen de partager vos connaissances et votre passion.

6. Réintroduire le macramé

Le macramé existe depuis le 17e siècle, mais plusieurs se souviennent de l’engouement des années 1970. Le macramé est de retour ! Si vous aviez l’habitude d’en faire, envisagez de vous y remettre. Vous pourriez vendre vos créations ou les offrir en cadeau. Pour vous initier au macramé, regardez pour trouver un atelier près de chez vous ou consultez des vidéos en ligne.

7. Ski de fond ou randonnées en raquettes

De nombreuses régions du Canada connaissent des hivers longs et enneigés. Pratiquer une activité hivernale est une excellente façon de rester actif et de continuer à prendre l’air. La raquette, la marche nordique et le ski de fond sont des activités qui peuvent être adaptées à différentes habiletés. Au début, vous pouvez louer l’équipement. Le matériel d’occasion est aussi souvent facile à trouver.

8. Développer ses compétences culinaires

Lorsqu’on travaille, on précipite parfois la préparation des repas. La retraite fournit  l’occasion de parfaire ses connaissances culinaires.  Des cours sont offerts par des collèges communautaires, votre municipalité ou des écoles privées. Les émissions ou vidéos de cuisine sauront vous inspirer pour essayer différentes recettes.

9. Explorer le Canada en train

Le Canada regorge d’endroits intéressants à voir et à explorer. Le voyage est souvent aussi important que la destination. Voyager en train peut être une option amusante et peu stressante ! VIA RAIL offre des rabais si vous avez 60 ans et plus.

10. Approfondir sa spiritualité

La spiritualité est cette impression d’être en relation avec quelque chose de plus grand, de plus élevé que nous. Elle aide certaines personnes à donner un sens à leur vie. La retraite est l’occasion d’explorer votre dimension spirituelle, si ça vous intéresse !

11. Trouver une cause à défendre

Vos efforts pour appuyer une cause importante peuvent avoir des répercussions considérables. Cette mobilisation peut être toute simple, par exemple par l’envoi de lettres aux élus au sujet d’un enjeu majeur. Vous pouvez également participer à des campagnes de sensibilisation. RTOERO se mobilise lorsqu’il est question d’enjeux d’importance et votre appui est apprécié.

12. Mettre l’accent sur une alimentation saine

Étant donné que vous aurez plus de temps à votre disposition pour vous occuper de vous, une alimentation saine pourrait devenir une de vos priorités. Trouvez un mode d’alimentation durable et sain qui soit adapté à votre style de vie et qui comporte des aliments que vous aimez. Si vous avez besoin d’aide, demandez les services d’un diététicien dans les centres pour aînés ou même dans les épiceries.

13. Avoir un entraîneur personnel ou suivre un cours de conditionnement physique en groupe

Tout comme pour l’alimentation saine, la retraite est l’occasion de se concentrer sur sa forme physique. Un entraîneur personnel peut vous aider avec un programme individualisé. Vous pouvez aussi vous inscrire à un cours de conditionnement physique de groupe. Consultez les lignes directrices canadiennes  pour voir les recommandations sur la fréquence des exercices. Ne vous inquiétez toutefois pas si vous ne parvenez pas encore à atteindre le niveau recommandé. Tout exercice est bénéfique.

14. Participer à la politique locale

Si la politique vous intéresse, songez à vous impliquer au niveau local. Vous pourriez vous présenter comme conseiller municipal ou apporter votre soutien à la campagne de quelqu’un. Vous pouvez aussi vous joindre à un comité municipal. Certaines municipalités ont des comités chargés de rendre la communauté accueillante pour les aînés – ceci peut être une excellente option si vous avez à cœur d’aider votre communauté à devenir sécuritaire et inclusive pour les personnes de tous âges.

15. Faire connaissance avec ses voisins

Vous connaissez vos voisins ? N’étant plus obligé de vous rendre au travail tous les jours, vous voudrez peut-être apprendre à connaître vos voisins. Il y a peut-être une autre personne retraitée à proximité qui souhaiterait se joindre à vous pour des promenades quotidiennes.

16. Retourner aux études

Plusieurs retraités suivent des cours et certains obtiennent même des diplômes universitaires ! Si vous aimez appendre, la retraite pourrait s’avérer le moment idéal pour vous y replonger. Vous pouvez suivre des cours formels dans un collège ou une université ou essayer une plateforme d’apprentissage en ligne. Vous pouvez également étudier les possibilités d’apprentissage offertes par votre bibliothèque publique.

17. Faire la chasse au trésor GPS (géocachette)

La géocachette est comme une grande chasse au trésor mondiale. Pour jouer, téléchargez une application gratuite et utilisez les coordonnées GPS pour trouver des géocaches dissimulées. Il y en a des milliers à travers le monde et probablement quelques-unes tout près de chez vous.  Lorsque vous aurez acquis de l’expérience, vous pourrez même dissimuler votre propre géocache pour que les autres la trouvent ! La géocachette peut vous faire découvrir de nouveaux sites dans votre localité ou en voyage. Et c’est une activité amusante à pratiquer avec les petits-enfants !

18. Fréquenter les festivals

Les festivals sont un excellent prétexte pour découvrir une nouvelle ville. Qu’il s’agisse de musique, de voitures, d’art, de pêche, de conditionnement physique, d’artisanat ou de nourriture, vous trouverez un festival qui répondra à vos attentes !

19. Faire partie d’une chorale

De nombreux membres de RTOERO se joignent à des chorales à la retraite. Vous y ferez de nouvelles rencontres et aurez l’occasion de vous produire devant un auditoire. Certaines chorales participent même à des compétitions. Pour trouver une chorale dans votre région, faites une recherche sur Google, demandez à vos amis, à votre bibliothèque ou à un magasin de musique local.

20. Joindre un club de bateaux-dragons

Les courses de bateaux-dragons se déroulent sur un long bateau ressemblant à un canoë, avec 20 pagayeurs, un batteur et un barreur. Les courses sont de longueur variable. On peut se joindre à une équipe récréative et, si on aime ça, essayer une équipe compétitive. Il y a des équipes pour tous les groupes d’âge, dont certaines sont réservées aux survivantes du cancer du sein.

Le numéro d’été 2020 du magazine Renaissance présente un article intéressant à ce sujet.

21. Se joindre à un groupe de retraités

Il existe de nombreux groupes sociaux pour les retraités. Si vous êtes membre de RTOERO, vous pouvez entrer en contact avec votre district local de RTOERO. Vous pouvez également trouver un club PROBUS (anglais) dans votre région ou trouver des groupes dans un centre pour aînés ou en vous renseignant auprès de votre bibliothèque.

22. Se joindre à un conseil ou un comité d’une organisation sans but lucratif

Les organisations sans but lucratif sont souvent à la recherche de personnes qui peuvent contribuer en leur apportant leurs compétences, leurs connaissances et leur expérience au sein de comités ou de conseils bénévoles. En fait, les comités de RTOERO se composent de membres de RTOERO qui se portent volontaires pour divers rôles. Si le travail en comité vous intéresse, cherchez un organisme sans but lucratif dont vous voulez soutenir la mission.

23. Joindre ou organiser un groupe de voyage

Voyager avec d’autres personnes peut s’avérer fort agréable. C’est aussi une excellente façon d’organiser et d’économiser sur des excursions que vous n’auriez peut-être pas faites autrement. Renseignez-vous sur les groupes de voyage auxquels vous pourriez vous joindre. De nombreux districts de RTOERO organisent des voyages. Si vous n’en trouvez pas un auquel vous joindre, envisagez de faire équipe avec des amis pour en créer un! Vous pouvez consulter une agence de voyage ou, si vous préférez, faire vos propres réservations.

24. Tenir un journal

Vous avez peut-être déjà pensé qu’il pourrait être agréable de tenir un journal, mais vous n’en avez jamais eu l’occasion. La retraite est le moment rêvé pour commencer alors que vous vous engagez dans une nouvelle étape de votre vie. Il existe différentes façons de tenir un journal, mais l’idée de base demeure la même : couchez vos idées – peu importe leur nature – sur du papier !

25. Apprendre une langue

On peut vouloir apprendre une nouvelle langue pour différentes raisons. Peut-être souhaitez-vous pouvoir communiquer avec les locaux lors de vos voyages ou comptez-vous sur les avantages pour le développement du cerveau, ou encore peut-être avez-vous toujours voulu parler plusieurs langues. Si tel est votre choix, la retraite est le moment idéal pour vous y consacrer. Renseignez-vous sur les cours proposés dans votre région ou essayez un programme en ligne comme Duolingo.

26. Apprendre la planche à rame

La planche à pagaie se pratique debout sur une large planche avec une longue rame pour se déplacer sur l’eau. C’est une activité qui requiert de l’équilibre, mais la plupart des gens peuvent y arriver avec un peu d’aide. Si vous habitez près de l’eau, renseignez-vous pour savoir si vous pouvez en louer une à proximité. Il est parfois possible de joindre un cours collectif.

27. Apprendre la peinture

La création artistique peut atténuer le stress et stimuler l’estime de soi. Apprendre à peindre ou se remettre à la peinture peut s’avérer un excellent exutoire créatif à la retraite.

28. Apprendre à jouer aux échecs

Il n’est jamais trop tard pour apprendre à jouer aux échecs ! C’est non seulement bon pour le cerveau, mais c’est aussi une activité amusante à faire avec les autres.

Lisez l’article sur l’expérience d’un membre qui a appris à jouer aux échecs à la retraite dans le numéro d’automne 2018 du magazine Renaissance.

29. Apprendre à faire du pain

Rien de tel que de réussir une parfaite miche de pain qu’on partage avec les amis ! Si vous voulez vous essayer à faire du pain au levain, vous pouvez consulter des tutoriels en ligne. Il y a de bonnes chances que vous puissiez obtenir du levain d’un ami ou d’un voisin.

30. Apprendre à travailler le bois

Le travail du bois procure une satisfaction particulière. Si l’idée vous intéresse, vous pouvez apprendre à travailler le bois, même si vous n’aviez jamais utilisé d’outil électrique jusque là. Consultez le programme de formation continue d’un collège communautaire local pour voir quels cours y sont offerts.

31. S’occuper des enfants

Les interactions intergénérationnelles sont bénéfiques pour les jeunes et les moins jeunes ! Si vous aimez le contact avec les enfants, proposez de vous occuper régulièrement de vos petits-enfants ou offrez vos services à une famille de votre quartier.

32. Faire vos propres cartes

La création de cartes est une autre activité artisanale qui peut se révéler très gratifiante. Vous pouvez faire des cartes en utilisant du matériel de scrapbooking, en recyclant de vieilles cartes ou d’autres articles imprimés, ou en y ajoutant de la peinture. Les options sont illimitées. Vos amis et votre famille apprécieront sans nul doute de recevoir vos cartes faites à la main.

33. Explorer l’histoire de votre famille

Il est plus que jamais facile de faire des recherches sur l’histoire de votre famille. Si vous n’avez pas encore dressé votre arbre généalogique, la retraite est le moment idéal pour vous y consacrer. Vous pouvez même vous allier à un frère ou une sœur ou à un autre membre de la famille. Plusieurs sites Web peuvent vous aider dans cette recherche. Vous pouvez également vous adresser à votre bibliothèque pour obtenir des ressources et de l’assistance.

34. Faire du mentorat

Vous avez des compétences et une expérience à partager avec le monde. Si vous aimez conseiller et guider les autres, renseignez-vous sur les opportunités de partager votre expertise sur votre ancien lieu de travail. Vous pouvez aussi établir une relation de mentorat informelle avec un jeune travailleur ou encore faire du bénévolat pour une organisation caritative locale en y accompagnant des personnes en transition vers le monde du travail.

35. Ouvrir une boutique sur Etsy

Si vous fabriquez des articles ou collectionnez des antiquités que les gens pourraient vouloir acheter, et si vous voulez vous faire un peu d’argent supplémentaire, pensez à ouvrir une boutique Etsy, un portail en ligne pour les artisans.

36. Méditer

La méditation fait partie de ces techniques dont on entend dire qu’elles sont bénéfiques, mais qui peuvent sembler difficiles à intégrer dans sa propre vie. Cependant, à la retraite, vous trouverez peut-être qu’il est plus facile de réserver de 10 à 30 minutes par jour pour méditer. Il existe de nombreuses applications pour vous aider dont 10 Percent Happier ou Calm.

37. Multiplier les plantes d’intérieur

Si vous cultivez des plantes d’intérieur, pourquoi ne pas les multiplier ? Vous pourrez alors partager vos petits plants avec les amis et la famille.

38. Lancer un blogue

La création d’un blogue est une excellente façon de consigner vos idées et votre expérience tout en renforçant vos compétences rédactionnelles et techniques. Vous pouvez par exemple bloguer sur un sujet d’intérêt particulier ou créer un blogue de mode de vie qui englobe plusieurs thèmes.

39. Démarrer une entreprise

Nous vous avons déjà fait part de quelques idées d’entreprises, comme celle d’être conseiller en jardinage ou de tenir une boutique Etsy. Si vous avez une idée ou des compétences qui pourraient profiter aux autres et que l’idée de gérer une petite entreprise vous intéresse, n’hésitez pas !

40. Mettre sur pied un jardin communautaire

De nombreuses communautés se dotent de jardins communautaires – des espaces où les familles du voisinage peuvent cultiver des végétaux pour se nourrir. Si le jardinage, l’agriculture durable et la sécurité alimentaire vous intéressent, et qu’il n’existe pas encore de jardin dans votre communauté, pourquoi ne pas en organiser un? Vous pouvez également vous porter volontaire pour un projet déjà en place.

41. Lancer un balado (podcast)

Les balados, tout comme les blogues, sont une façon de communiquer vos idées et vos intérêts. Les balados sont comme des émissions de radio en ligne.  Si vous n’écoutez pas déjà des balados, essayez avec Apple Podcast, Google Podcasts, Spotify ou un autre service de diffusion en continu. Vous pouvez explorer différents sujets et y trouver des programmes qui vous plaisent vraiment. En outre, Spotify propose le programme Anchor (anglais) pour vous aider à réaliser votre propre balado.

42. Appuyer la réconciliation avec les peuples autochtones

Que vous soyez descendant de colons ou immigrant au Canada, songez à consacrer du temps pendant la retraite à la réconciliation avec les peuples autochtones. Votre démarche pourrait inclure la connaissance de la véritable histoire du Canada et le désapprentissage des préjugés que vous avez pu adopter au fil des ans. Vous pourriez lire les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation (CVR) et appuyer des organisations autochtones qui s’efforcent de remédier aux conséquences des traumatismes intergénérationnels subis dans les communautés autochtones. Envisagez d’écrire des lettres aux élus pour les inciter à mettre en œuvre les appels à l’action de la CVR.

43. Prendre des vacances de rêve

Explorer l’Amérique du Nord en VR ? S’embarquer sur un bateau fluvial pour une croisière de luxe ? Se rendre dans le nord du Canada pour observer les aurores boréales ?  Assister finalement au festival Burning Man ? La retraite est le moment tout désigné pour réaliser le voyage de votre vie. Songez à ouvrir un compte d’épargne spécial à cette fin !

44. Faire du vélo

Le vélo est un excellent moyen d’explorer différentes régions. Mais ne vous en faites pas si l’idée de faire du vélo sur une route vous intimide. Renseignez-vous plutôt sur les vélos hybrides, qui sont un croisement entre un vélo de route et un vélo de montagne. Les pneus sont un peu plus larges et la position assise est plus droite. Rien de mieux pour explorer les sentiers situés sur d’anciennes voies ferrées au Canada.

45. Essayer le pickleball

La popularité du pickleball, aussi appelé tennis léger, continue de s’accroître. Il se joue avec des raquettes en bois et une balle perforée, sur un terrain de la même dimension que celui du badminton. Il est populaire auprès des personnes âgées. Si la pratique d’une activité sociale et amusante figure sur votre liste de choses à faire à la retraite, cherchez sur Google Pickleball pour vous renseigner sur ce sport et trouver un club près de chez vous.

46. Essayer le yoga

Le yoga procure de nombreux avantages ! Il peut contribuer à accroître l’équilibre, la souplesse et la force, à atténuer le stress, à favoriser le sommeil et même à stimuler la santé mentale. Par ailleurs, si vous vous inscrivez à un cours dans un centre communautaire ou un gymnase, vous pourriez aussi rencontrer de nouvelles personnes. Il y a plein de bonnes raisons d’essayer le yoga.

47. Visiter la famille et les amis

Nos relations significatives sont essentielles à notre bonheur et à notre mieux-être. Plusieurs membres de RTOERO nous ont fait part de l’importance d’accorder la priorité à nos relations à la retraite. Vous pourriez prévoir des visites régulières pour voir vos petits-enfants et vos enfants, et pour communiquer avec vos amis et les autres membres de votre famille. Ces relations peuvent exiger des efforts, mais elles procurent tellement de joie.

48. Faire du bénévolat

Il n’est peut-être pas surprenant de savoir que les aînés canadiens sont généralement plus portés à faire du bénévolat, sur une base annuelle, que les autres groupes d’âge. Le bénévolat peut contribuer à se sentir utile en plus d’être un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes et de faire partager ses propres talents, compétences et connaissances. C’est bon pour soi et pour les autres !

49. Travailler à temps partiel

Où avez-vous toujours voulu travailler ? Vous pouvez avoir cette occasion d’essayer un travail à temps partiel qui vous intéresse. Barista ? Chauffeur de courtoisie pour un concessionnaire automobile ? Travail sur un terrain de golf ? Enseignement de la couture ? Vous aimerez l’interaction, la possibilité d’utiliser vos compétences, sans oublier l’argent de poche supplémentaire !

50. Écrire un livre

On dit que chacun de nous porte en soi un roman. Nous aimons cette histoire de Karen Grose, membre de RTOERO, qui a poursuivi sa passion pour l’écriture.


Essayer de nouvelles activités peut vous inciter à sortir de votre zone de confort, vous aider à acquérir de nouvelles compétences, à rencontrer des gens et à prendre confiance en vous. Lorsque vous essayez quelque chose de nouveau, il peut y avoir une période où vous avez envie d’abandonner ! Essayez de ne pas renoncer tout de suite. Il peut s’agir tout simplement d’une mauvaise passe.

Quand on franchit une nouvelle étape, on ne sait jamais où elle peut nous mener. Dans un an, votre vie pourrait être bien différente de ce qu’elle est aujourd’hui ! Profitez d’une belle retraite !