Assurance Mobilisation

Le vieillissement chez soi ou comment vieillir en santé en sécurisant son domicile et sa routine

Si vous êtes comme la plupart des Canadiens, vous tenez absolument à conserver votre autonomie en vieillissant et vraisemblablement demeurer chez vous ou dans votre localité le plus longtemps possible.

Selon un sondage national mené en 2021 par la Marche des dix sous du Canada, 78 % d’entre nous préfèrent vieillir à domicile, mais, pour la plupart ne croyons pouvoir le faire.

La bonne nouvelle, c’est qu’on peut prendre des mesures pour se préparer au troisième âge et favoriser son indépendance, dont la consultation d’un ergothérapeute.

Voici la matière que nous aborderons dans ce blogue :

En quoi consiste le vieillissement chez soi

Le vieillissement chez vous consiste pour vous à demeurer dans votre domicile ou votre localité aussi longtemps que vous le voulez et que vous le pouvez. Afin de bien vieillir chez vous, vous devrez adapter votre domicile à vos besoins. Il vous faudra aussi vous prévaloir de certains services et de certaines mesures sociales.

Âgisme autodirigé et maintien de l’autonomie

Il est important pour vous de connaître vos pensées intimes sur le vieillissement et les limites qu’il vous impose. Par exemple, votre empressement à adapter vos activités ou à recourir à des aides à la locomotion peut favoriser votre indépendance. De plus, il est important de savoir que vous pouvez garder vos capacités physiques et cognitives, voire les enrichir, et que vous pouvez améliorer votre santé mentale.

N’oubliez pas que ce n’est pas parce que vous vieillissez en santé que vous n’avez pas de maladies ni de troubles de santé. Un grand nombre d’aînés souffrent de troubles. Cependant, s’ils les font traiter, leur bien-être ne s’en ressent guère.

Il se peut que votre âgisme soit à la source de vos croyances sur le vieillissement et l’inévitabilité de certains troubles. Il nous arrive tous de faire preuve d’âgisme envers nous-mêmes : nous laissons alors nos biais et nos préjugés limiter notre potentiel. Vous pouvez être âgiste sans même vous en rendre compte!

En raison de l’âgisme qui prévaut dans la société, ses membres risquent d’intérioriser des stéréotypes sur le vieillissement et cette intériorisation peut renforcer l’âgisme sociétal, d’où le cercle vicieux. On en déduit que vos croyances influent sur votre capacité de vous adapter, de vous renforcer, de demeurer dans votre domicile ou votre localité et de vieillir en santé. Vous devez donc être conscients de vos pensées en prenant les mesures nécessaires pour améliorer votre domicile et votre routine.

Comment assurer le vieillissement en santé en évaluant le domicile et la routine

Que vous souffriez ou non d’un problème de mobilité ou de santé, il n’est jamais trop tard pour réaliser vos objectifs de vieillissement en santé en vous mettant à améliorer votre domicile et votre routine.

Lorsqu’on vieillit, la santé et le bien-être peuvent devenir plus complexes. Certains aspects de la santé et de la vie sont interreliés. Il peut être difficile de savoir à quel saint se vouer. C’est là que l’ergothérapeute peut se montrer utile.

Nous avons communiqué avec Tiffanie Mo‑Law, ergothérapeute agréée et PDG fondatrice de Green Tree Rehabilitation en Alberta, pour mieux connaître le rôle que joue l’ergothérapeute dans l’autonomie des aînés et leur vieillissement en santé.

Quelles sont les tâches de l’ergothérapeute

Mme Mo‑Law recommande de considérer l’ergothérapeute comme un omnipraticien qui s’occuperait de votre réadaptation et de vos besoins quotidiens. Il améliore votre santé physique, mentale, cognitive et sociale en traitant vos blessures, vos maux chroniques et vos handicaps, afin de vous aider à surmonter vos difficultés et à mener la meilleure vie qui soit.

« Nous sommes des thérapeutes qui examinent les compétences fonctionnelles et les activités quotidiennes de leurs patients. Si vous éprouvez des difficultés à fonctionner chez vous ou au travail, nous vous aidons à vous réadapter ou nous mettons une solution en œuvre après avoir étudié tous les aspects de votre vie », déclare‑t‑elle.

Par activités quotidiennes, nous entendons les activités physiques (faire la cuisine ou le ménage, s’adonner à des loisirs, etc.) et les activités cognitives : la lecture, les transactions bancaires, la mémoire, le cinéma, etc.

Bien que les ergothérapeutes traitent de nombreux patients qui ont subi un accident ou une blessure, qui commencent à souffrir d’un mal ou d’une douleur ou dont le mal ou la douleur s’aggrave, ils aident également les clients qui veulent prendre des mesures préventives, par exemple sécuriser leur domicile et leurs activités, et planifier pour l’avenir.

« Nous examinons vos objectifs, votre bien-être affectif, vos compétences sociales et physiques, ainsi que votre spiritualité », explique‑t‑elle.

Discipline holistique, l’ergothérapie vise à restaurer ou à renforcer votre capacité de sorte que vous puissiez mener une vie agréable en toute autonomie et dans la dignité.

Quand songer à faire évaluer son domicile par un ergothérapeute

Voici des situations où il peut être utile de recourir aux services d’un ergothérapeute.

Vous voulez vieillir à domicile et vous avez besoin de dresser un plan en ce sens

S’il est important pour vous de rester chez vous, l’ergothérapeute peut vous aider à déterminer quelles mesures il vous faudra prendre pour réaliser cet objectif. Par exemple, devrez-vous adapter certaines zones de votre domicile ou de votre terrain dans les prochaines années? Souffrez-vous d’un mal ou d’une douleur chronique dont vous devrez tenir compte ou que vous devrez faire traiter? Y a‑t‑il dans votre entourage des objets qui vous font courir des risques de blessure inutiles? Pratiquez-vous des activités quotidiennes qui vous exposent à ces risques? Pourriez-vous vous mettre à des activités favorisant votre bien-être et votre longévité?

Vous songez à effectuer des rénovations

Que vous rendiez votre domicile plus accessible ou que vous effectuiez de simples rénovations, l’ergothérapeute peut vous aider à éviter les dépenses inutiles et à tenir compte de vos objectifs en faisant faire ces travaux.

« J’ai travaillé pour des familles dont les membres ont été affreusement déçus lorsque je leur ai expliqué que la personne en fauteuil roulant qui vivait sous leur toit ne pourrait entrer dans leur nouvelle salle de bains, déclare Mme Mo‑Law. Par exemple, ils n’avaient pas tenu compte du rayon de braquage du fauteuil ou le comptoir était trop haut. L’entrepreneur n’a pas toujours raison. »

Elle a ajouté que l’ergothérapeute fait de son mieux pour aider le client à planifier. Par exemple, si votre genou vous fait mal et que vous portez une attelle, il se peut que vous ayez besoin d’une aide à la locomotion plus tard. Dans ce cas, comment adapter la conception de votre cuisine ou de vos couloirs à vos besoins?

Vous avez fait une chute ou subi un accident

Si vous avez mal ou vous vous êtes blessé(e), l’ergothérapeute peut dresser un plan de réadaptation et vous mettre en contact avec les services dont vous avez besoin. Il peut vous aider à choisir les services qui vous conviennent si vous ne savez pas par où commencer devant la multitude des services offerts.

On a diagnostiqué chez vous un trouble ou vous souffrez d’une douleur ou d’un mal chronique

Que vous soyez sous le choc d’un nouveau diagnostic ou que vous souffriez d’un mal qui rend votre vie quotidienne plus difficile, il est probable que vous puissiez améliorer votre quotidien de certaines façons. L’ergothérapeute peut vous aider à examiner vos options et les mesures à prendre en fonction de vos priorités.

Vous ne savez pas par où commencer

Il arrive qu’on croie à tort qu’un certain mal soit causé par un certain problème. Par ailleurs, parfois on n’arrive pas à mettre le doigt sur la cause : on se sent simplement mal et en manque d’inspiration. Dans ces cas, l’ergothérapeute peut mettre fin à l’incertitude de son patient et l’aider à progresser.

Vous souffrez de solitude, d’angoisse ou de tristesse

« Nous pouvons aider notre client. En voyant son domicile, nous comprenons mieux à quoi ressemble son existence », ajoute Mme Mo‑Law.

L’ergothérapeute est aussi un professionnel de la santé mentale dont la profession est réglementée et qui traite souvent des patients aux prises avec des troubles mentaux, notamment la dépression et l’anxiété. Si vous êtes une personne qui préfère l’action pour régler ses problèmes, un ergothérapeute peut vous convenir. Au besoin, ce dernier peut solliciter les services d’autres professionnels de la santé mentale ou d’autres services.

Quels sont les problèmes courants associés au vieillissement chez soi et comment les régler

Lorsque l’ergothérapeute rend visite à son client, il prend le temps de faire sa connaissance. Ainsi, il peut mieux déterminer les domaines à évaluer. Il peut ensuite dresser un plan personnalisé. Il ne faut pas oublier que certains objets de la maison et que certaines routines risquent de poser des difficultés au client.

Examinez votre propre cas et demandez-vous si les articles suivants représentent des problèmes pour vous.

Carpettes

Il est facile de glisser sur les carpettes. Mme Mo‑Law recommande de les enlever.

Chaussures

Les pantoufles et les chaussures orthopédiques peuvent aider à prévenir les chutes et les glissades. Par exemple, en portant des pantoufles ouvertes à talon compensé, on risque davantage de glisser et de tomber ou de se faire mal à la cheville.

Encombrement

L’encombrement risque de favoriser les chutes, nuit à la propreté des lieux et est associé aux troubles mentaux.

« Lorsqu’une personne doit désencombrer, elle a souvent besoin d’aide, car il peut être difficile de se séparer d’objets ayant une signification importante », explique Mme Mo‑Law.

Accès à des ingrédients et à des outils de cuisine dont vous vous servez tous les jours

Songez à réarranger votre cuisine pour renforcer la sûreté de vos activités quotidiennes et pour les faciliter. Par exemple, mettez à portée de la main les outils que vous utilisez le plus souvent.

Salle de bains

Êtes-vous encore capable d’entrer facilement dans la douche ou la baignoire et d’en sortir aussi facilement? Avez-vous une barre ou tout autre objet auquel vous pouvez vous accrochez près de la baignoire et de la toilette?

Conduite automobile

Il est difficile d’arrêter de conduire, car on voit souvent un lien entre la conduite et l’indépendance. Cela dit, il est dangereux de conduire pour soi et pour autrui lorsque ses facultés sont affaiblies par l’âge. Il existe toutefois des solutions au problème. L’ergothérapeute peut vous aider à dresser un plan vous permettant de demeurer autonome tout en vous adonnant à vos activités sociales même après avoir cessé de conduire.

Comment trouver un ergothérapeute

Les ergothérapeutes vous proposent des services variés. Cherchez-en un qui ait l’expérience des aînés. Voici des façons d’en trouver un :

  • Demandez à votre médecin de famille de vous en recommander un.
  • Demandez à vous amis s’ils en ont déjà consulté un.
  • Allez sur la page Trouvez un ergothérapeute du site de l’Association canadienne des ergothérapeutes. Cet outil vous permet de préciser le domaine de pratique de l’ergothérapeute et d’en trouver un qui se spécialise en santé des personnes âgées ou en telle ou telle maladie.

Combien coûte l’ergothérapie

Les honoraires des ergothérapeutes ressemblent à ceux des autres professionnels et vont habituellement de 130 $ à 160 $ de l’heure.  

Depuis le 1er janvier 2002, l’ergothérapie est couverte par le régime Frais médicaux complémentaires de RTOERO sous la rubrique des soins paramédicaux. Cette couverture englobe toutes les tâches normalement exécutées par un ergothérapeute, mais exclut les déplacements entre son cabinet et votre domicile.

Elle couvre également les aides et les appareils que, selon vos besoins, on peut vous recommander afin vous aider à vieillir en santé et à réaliser vos objectifs en matière d’autonomie, comme installer des barres d’appui près de la toilette (où l’on tombe souvent) ou un fauteuil basculeur. Si l’on vous recommande une aide ou un appareil, il vaut mieux appeler pour confirmer si votre assurance les couvre.

Comment convaincre la société d’encourager le vieillissement chez soi

La capacité de vieillir chez soi en toute sécurité dépend également de la société et de la localité dans lesquelles on vit. C’est pourquoi le vieillissement chez soi fait partie intégrante de la politique de mobilisation de RTOERO.

Le fait d’aider les aînés à demeurer chez eux ou dans leur localité constitue une politique publique avisée. Les frais associés aux soins de santé augmentent progressivement des soins à domicile aux soins de courte durée en passant par les soins de longue durée. D’après une étude publiée en 2021 par l’Association médicale canadienne, les coûts des soins aux aînés doubleront d’ici 2031 et s’élèveront à 58,5 milliards de dollars par an. Toujours selon cette étude, un meilleur usage des soins à domicile économiserait 794 millions de dollars par an d’ici 2031 et, en déplaçant les aînés en attente à l’hôpital vers des centres de soins plus appropriés, on pourrait économiser 1,4 milliard supplémentaire.

Faites ce que vous pouvez à titre de simple citoyen pour aider votre famille et vous-même, et songez aussi à participer aux efforts de changement systémique.


Le vieillissement chez soi est une priorité pour la plupart des Canadiens. Comme c’est le cas pour la plupart des choses dans la vie, il est préférable de prévoir et il est utile de connaître les options qui s’offrent à vous, aux membres de votre famille et à vos amis. L’évaluation de votre domicile par un ergothérapeute constitue une excellente façon de dresser un plan vous permettant de vieillir en santé.