Nouvelles de RTOERO Planification de la retraite

Comment se préparer émotionnellement à la retraite

Ahhh, la retraite, ce moment présenté comme les merveilleuses années qui viennent conclure la fin d’une longue carrière, d’autant plus que réussir sa retraite est véritablement à la portée de tous! Toutefois, pour de nombreuses personnes, passer d’un quotidien rythmé par le travail à une vie plus oisive peut s’avérer difficile.

Il est impossible de prédire le volet émotionnel de la transition vers la retraite avant de passer par cette étape. Les réactions peuvent aller de l’engouement au soulagement, de la tristesse à l’appréhension, en passant par toutes les nuances intermédiaires.

Les circonstances du départ à la retraite peuvent également générer des défis supplémentaires. À titre d’exemple, les départs à la retraite qui ont eu lieu pendant la pandémie n’ont pas pu être célébrés de la même façon qu’avant la COVID. En outre, tous les départs ne se font pas de façon volontaire. Certaines personnes se voient forcées de quitter leur emploi pour s’occuper de leur famille ou bien en raison d’une décision ou d’une situation au sein de leur lieu de travail. Ces éléments peuvent susciter un ressentiment, voire engendrer un sentiment d’inutilité.

Quelles que soient les émotions ressenties durant la transition vers la retraite, il peut être utile de vous rappeler que, tout comme vous, de nombreuses personnes passent par cette phase d’ajustement. Faites preuve de patience à votre égard durant cette période d’ajustement émotionnel. Il importe de reconnaître que la retraite constitue un changement de vie majeur et qu’il convient, au besoin, de s’accorder une phase d’ajustement. Sachez que vous finirez par trouver votre équilibre. Nous avons compilé quelques conseils pour vous y aider.

6 façons pratiques de maintenir votre santé mentale lors de votre transition vers la retraite

1) Planifiez vos activités

Dressez une liste d’activités que vous avez toujours voulu essayer ou énumérez les sources d’intérêts que vous n’avez jamais eu le temps d’explorer pendant votre vie professionnelle. Planifiez de commencer une ou deux activités parmi celles-ci. On peut inclure dans cette planification la recherche de programmes, y compris ceux en ligne, et l’achat d’équipement ou de fournitures.

Préparer sa retraite, c’est plus que seulement les aspects financiers

Quand vous n’irez plus travailler chaque jour, comment vivrez-vous ce changement? Comment vous préparer? Vous pouvez planifier une retraite agréable. 

Téléchargez notre livre électronique sur la planification sociale de RTOERO pour obtenir un guide complet sur la façon de préparer une retraite agréable.

Date prévue de retraite*
Adresse de courriel*
Nous ne communiquerons jamais votre courriel à qui que ce soit.

2) Définissez ce qui fait de vous qui vous êtes!

Pour bon nombre d’entre nous, la notion d’identité est fortement liée à notre profession. Cela est particulièrement vrai dans le secteur de l’éducation! Toutefois, votre identité ne se résume pas à votre emploi, même si cela ne vous semble parfois pas si évident. Pensez à tous les différents aspects de votre identité hors du travail. Il pourrait s’avérer utile de les mettre sur papier. Aimez-vous jardiner ou cuisiner? Êtes-vous d’une nature curieuse? Aimez-vous apprendre? Appartenez-vous à une communauté confessionnelle? Si vous avez du mal à trouver des idées, vous pouvez solliciter l’opinion de vos amis ou des membres de votre famille!

« Qui suis-je si je ne travaille plus constamment? Quand j’ai pris ma retraite, j’ai réalisé que mes craintes n’étaient pas fondées, C’EST fabuleux! Il a été beaucoup plus facile de m’approprier mon identité d’enseignante retraitée que je ne l’avais imaginé. »

Carla Matos, membre de RTOERO

3) Interrogez d’autres personnes retraitées

Même si vous vous réjouissez à l’idée de prendre votre retraite, cette étape peut susciter de la crainte et de l’incertitude à mesure que la date de votre départ approche. Il peut s’avérer utile d’interroger des amis qui sont déjà à la retraite sur les étapes par lesquelles ils sont passés durant la phase de transition. Vous apprendrez que vous n’êtes pas un cas isolé. Vous pouvez également confier à un proche les sentiments que vous éprouvez.

4) Communiquez avec vos proches

Faites part de vos idées et de vos attentes liées à votre retraite aux membres de votre famille. Par exemple, souhaitez-vous voir vos petits-enfants chaque jour? Votre départ à la retraite coïncide-t-il avec la retraite de votre partenaire? Quelles sont les attentes relatives au temps passé ensemble ou aux activités en commun? En communiquant clairement, on peut éviter les déceptions, voire les conflits, résultant d’attentes divergentes.

5) Attendez-vous à éprouver un certain malaise

Reconnaissez que vous pouvez ressentir un certain malaise pendant la phase de transition, même si ce dernier est mêlé de bonheur et d’excitation. Certains de nos membres qui travaillaient dans des écoles nous ont confié qu’ils avaient trouvé le début de l’été suivant leur départ à la retraite très agréable, mais qu’ils avaient trouvé l’approche de la rentrée scolaire plus difficile à gérer sur plan émotionnel, car ce moment était, pour eux, synonyme de préparatifs.

Il s’agit d’un sentiment normal (et le fait de ne pas ressentir de malaise est tout à fait correct aussi!). Essayez de faire preuve de bienveillance à votre égard et d’accepter vos émotions. Veillez à ne pas trop charger vos journées. Il peut arriver que certaines personnes remplissent leur agenda pour surcompenser la perte et le changement.

« Je me sentais vide, comme si j’avais perdu ma famille scolaire. Ce fut un gros ajustement pour moi. »

Lise Gravelle, membre de RTOERO

6) Rappelez-vous que vous avez déjà surmonté des moments difficiles! 

Certaines personnes peuvent se glisser tout naturellement dans leur nouveau statut de personne retraitée sans jamais regarder en arrière. D’autres trouveront la transition plus difficile; il n’y a pas de norme en la matière. Si certains aspects de la transition vous semblent délicats, il peut être utile de vous rappeler d’autres changements importants que vous avez vécus. Souvenez-vous de ce que vous avez ressenti à l’époque et de ce qui vous a permis de traverser cette phase. Songez à la manière dont ces expériences ont contribué à vous faire évoluer.

Quand demander de l’aide

Si la tristesse persiste pendant deux semaines ou plus et nuit à votre quotidien, il serait peut-être judicieux de demander de l’aide. Il n’y a toutefois jamais de mauvais moment pour bénéficier de services en travail social ou consulter une ou un psychologue. Les travailleurs sociaux, tout comme les psychologues, offrent un soutien sans porter de jugement. Ils vous permettront de vous exprimer et vous aideront à explorer des idées concernant votre retraite.

En outre, les services en travail social et en psychologie sont couverts dans le cadre du régime Frais médicaux complémentaires. Si vous cherchez un praticien, concentrez votre recherche sur les professionnels qui travaillent avec des personnes aînées. Demandez conseil à votre médecin de famille ou faites vos recherches en ligne. Notez que vous n’aurez peut-être pas besoin de limiter votre recherche à votre région, car de nombreux cliniciens proposent désormais des services virtuels.


e travail de préparation émotionnelle constitue un élément essentiel de la planification de la retraite, mais ce n’est généralement pas ce qui nous vient à l’esprit lorsque nous pensons à cette étape de la vie. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire en sorte de devenir VOTRE propre priorité à la retraite, ce qui peut s’avérer un changement appréciable!