Communiqué de presse Nouvelles de RTOERO

Bourses d’études postsecondaires de RTOERO – favoriser le changement dans les communautés 

Ces étudiants ont l’ambition de devenir médecins en milieu rural, infirmières praticiennes, chercheurs de la santé, scientifiques et défenseurs de l’environnement, thérapeutes et autres. À travers le Canada, 20 étudiants de niveau collégial et universitaire reçoivent un encouragement sous forme de bourses d’études RTOERO en vue de faire une différence dans leurs communautés.  

Depuis 1968, RTOERO est l’organisme reconnu par les employés du secteur de l’éducation lorsque vient le temps de prendre leur retraite. La vision de l’organisme est celle d’un futur actif et en santé pour tous les membres du secteur de l’éducation au Canada.  

Les bourses d’études versées annuellement viennent répondre à cet objectif et à ce jour, plus de 600 000 $ ont été versés. Cette année, le total des bourses d’études s’élève à 60 000 $.  

Les étudiants admissibles sont inscrits dans des programmes académiques menant à des carrières en santé et bien-être des aînés, éducation ou gérance de l’environnement, ou qui reflètent un engagement fort en faveur de la diversité, de l’équité et/ou de l’inclusion.  

« Tant par leurs passions que leurs parcours de vie, ces étudiants auront un impact à bien des égards. Ils sont tous impliqués en vue d’améliorer la vie dans leurs communautés. Le programme de bourses d’études est une façon de redonner à la communauté », indique Martha Foster, présidente du conseil d’administration de RTOERO. 

Les membres de RTOERO sont incités à recommander des candidatures (dans leurs communautés ou leurs familles).  Voici la liste complète des récipiendaires des bourses d’études 2024. Chacun a reçu la somme de 3 000 $ : 

District de RTOERO ayant suggéré la candidature de l’étudiant Programme Intérêts/objectifs 
Kassandra Fernandes  Thunder Bay, Ontario Candidature soumise par District 2 Thunder Bay  Ph. D. – Université Western Kassandra vise à améliorer la santé et le bien-être des adultes plus âgés. Sa relation étroite avec ses grands-parents et son expérience avec diverses communautés lui ont permis de comprendre l’importance de l’implication sociale. Kassandra étudie la science du travail et le vieillissement, alors que sa thèse porte sur les communautés de retraite naturelles à Thunder Bay. Son objectif vise à permettre aux populations vieillissantes de conserver leur autonomie grâce à la recherche communautaire et à l’intégration des connaissances.   
Nicholas Lambert 
Elliot Lake, Ontario  
Candidature soumise par District  4 Sudbury & Manitoulin   
M.D. – Université de l’EMNO    Nicholas, un étudiant en médecine, est passionné par l’idée d’aider les gens à comprendre leur état de santé, en particulier les adultes plus âgés et les personnes issues de communautés diversifiées sur les plans culturel et linguistique. Après ses études, il prévoit revenir dans sa ville natale du nord rural de l’Ontario et pratiquer comme médecin de famille bilingue, en vue d’améliorer l’accès aux soins et les résultats. Dans ses loisirs, Nicholas reste actif en pratiquant le triathlon.   
Brooke Gelinas
Iroquois Falls, Ontario  
Candidature soumise par District 5 Cochrane & Temiskaming  
B. Sc. S. – Université Western    Après avoir obtenu son diplôme en sciences de la santé, Brooke vise des études en dentisterie. Son expérience et sa compréhension des besoins en santé du nord de l’Ontario l’incitent à vouloir revenir dans sa communauté après l’obtention de son diplôme. Brooke vise à développer des ressources et des services culturellement sûrs et adaptés aux aînés autochtones et à d’autres groupes mal desservis. Son leadership actif dans le cadre d’initiatives d’implication communautaire font ressortir son approche inclusive des soins de santé, fondée sur des valeurs.   
Brooke Currie 
Barrie, Ontario  
Candidature soumise par District  9 Huron-Perth   
B. Sc. inf. – Université Western     Brooke est consciente des défis auxquels font face notre système de soins de santé et le vieillissement de la population, ce qui l’a incitée à étudier pour devenir infirmière. Par le passé, elle a fait partie du personnel de soutien dans une maison de soins de longue durée pendant la pandémie de COVID-19. Son expérience l’a amenée à s’impliquer en vue de fournir des soins holistiques favorisant le bien-être émotionnel, social et physique des adultes plus âgés. Elle souhaite insuffler de la créativité, de l’innovation et des perspectives globales dans son travail d’infirmière praticienne en gériatrie.  
Megan Acres 
Meaford, Ontario 
Candidature soumise par District 10 Bruce Grey & Dufferin  
B. Sc. S. (avec distinction) – Université Western    Megan se préoccupe de la mise en place d’un système de soins de santé plus équitable et plus accessible. Après ses études en sciences de la santé, elle prévoit s’inscrire en médecine et éventuellement retourner dans sa communauté pour fournir des soins adaptés à la population vieillissante. Elle vise à fournir des soins de santé qui tiennent compte de la diversité des expériences de vie et qui s’attaquent aux problèmes systémiques de sa communauté. À l’heure actuelle, Megan est répondante médicale d’urgence bénévole sur son campus.  
Spencer McMillan 
Barrie, Ontario  
Candidature soumise par District 10 Bruce Grey & Dufferin  
M. Sc. – Université de Guelph   Dans le cadre de son programme d’études cliniques, Spencer concentre ses recherches sur l’amélioration des résultats pour les adultes plus âgés et autres personnes nécessitant des chirurgies peu invasives. Il travaille à la mise en place d’un nouvel instrument pour procéder aux sutures, pouvant être à la fois plus intuitif et plus efficace que les options actuelles. En plus de ses études universitaires, Spencer a assumé des tâches de leadership comme technicien en chirurgie d’urgence dans un hôpital vétérinaire du campus, et comme infirmier dans les réserves militaires.  
Hannah Faber 
Burlington, Ontario  
Candidature soumise par District 11 Waterloo Region  
B. Sc. (avec distinction) -Université McMaster    Le diplôme d’Hannah en sciences de la vie lui a permis de mieux comprendre le vieillissement d’un point de vue biomoléculaire. Cela l’a motivée à continuer en recherche et politique pharmaceutiques, en vue d’éliminer les obstacles et favoriser tant l’équité que l’accessibilité des soins de santé. Hannah prévoit commencer une maîtrise en santé publique, avec spécialisation en gérontologie appliquée. Elle espère faire une différence significative dans la vie des personnes atteintes de maladies chroniques ou liées à l’âge.   
Vanessa Trinca 
Georgetown, Ontario  
Candidature soumise par 
District 11 Waterloo Region  
M.Sc. S. (orth.) – Université de Toronto   En tant que future thérapeute, Vanessa est désireuse de fournir des soins axés sur la personne. Son expérience des soins de longue durée auprès d’un parent âgé a suscité sa passion à promouvoir des améliorations équitables, accessibles et fondées sur des données probantes dans ce domaine. Après son diplôme, elle souhaite pratiquer avec une approche personnalisée permettant à ses clients de mener une vie épanouie. Vanessa prévoit aussi poursuivre ses travaux de recherche et de mobilisation pour susciter des changements positifs dans les soins de santé.  
Adam Omarali  
Toronto, Ontario  
Candidature soumise par District 16 City of Toronto  
B. Sc. – Université de Toronto    À l’université, Adam s’est tourné vers l’ingénierie et les neurosciences afin de créer des solutions novatrices, notamment pour les problèmes de santé liés à l’âge. Son objectif est d’améliorer les résultats en matière de santé, surtout dans les communautés historiquement marginalisées, en recourant à la recherche et au développement d’applications numériques et d’outils physiques. Adam vise à fusionner l’intelligence artificielle avec les résultats de la pathologie, afin de fournir des recommandations personnalisées aux patients.   
Daniela Sablinskas  
Vancouver, C.-B.  
Candidature soumise par District 16 City of Toronto  
M. A. – Université Adler    Convaincue que personne ne devrait souffrir en silence, Daniela a trouvé un objectif fort en optant pour la psychologie de l’orientation. Ayant une formation en réadaptation par les loisirs et une expérience de travail dans une maison de retraite et de soins de longue durée, elle comprend les nombreuses facettes de la santé et du bien-être. Après l’obtention de son diplôme, Daniela vise à s’impliquer auprès de ses clients dans les différentes étapes de la vie, en recourant à une approche holistique et compatissante.   
Ayva O’Mahony  
Newmarket, Ontario  
Candidature soumise par District 16 City of Toronto  
M. Sc. – Université Queen’s    Dans le cadre de son programme de thérapie physique et de réadaptation, Ayva est inspirée par le pouvoir de transformation du mouvement sur la santé, le bien-être et l’indépendance. Le fait de travailler en réadaptation avec des personnes ayant subi une chirurgie de la hanche et du genou lui a permis de mieux comprendre les difficultés auxquelles font face beaucoup d’aînés au Canada. Ayva est consciente des besoins complexes et diversifiés des personnes en réadaptation et, dans ce domaine, elle vise à aider les gens à reprendre leurs activités courantes.   
William Barbour  
Toronto, Ontario  
Candidature soumise par District 17 Simcoe County
M.D. – Université d’Ottawa   Dans le cadre de ses études de médecine, William s’intéresse à améliorer la qualité de vie et les résultats des soins de santé en éliminant les obstacles et en fournissant des soins équitables. Il envisage de se spécialiser en cardiologie et espère collaborer avec des équipes multidisciplinaires pour relever les défis de santé liés à l’âge. L’engagement de William avec l’équipe de défense des intérêts de l’Association des étudiant.e.s de médecine de l’Ontario et le comité de durabilité de l’école de médecine témoigne de son engagement en faveur de soins de santé axés sur des valeurs.  
Sophie Dembski  
Cambridge, Ontario  
Candidature soumise par District  23 North York  
M. Sc. – Université Western     Les recherches de Sophie dans le cadre de ses études médicales interdisciplinaires ont porté sur les maladies infectieuses et l’inflammation. Son travail bénévole lui a permis de collaborer avec la Société de l’arthrite du Canada pour améliorer sa politique de diversité, d’équité et d’inclusion. En retour, cela a renforcé l’engagement de Sophie en faveur de l’accessibilité et des soins axés sur le patient. Sophie est désireuse d’aider les autres et espère mettre sa curiosité, son dévouement et son enthousiasme au service des soins de santé.  
Jack Barrera  
Toronto, Ontario 
Candidature soumise par  District 23 North York  
B. Sc. – Université McMaster   Jack acquiert des connaissances académiques en sciences de la vie, poursuivant ainsi sa passion pour faire progresser la recherche sur la démence et la maladie d’Alzheimer. Tant durant ses études que ses projets professionnels, il vise à mieux faire comprendre et traiter ces maladies, ayant constaté leur impact au sein de sa propre famille. Jack prévoit se spécialiser en biologie chimique ou moléculaire. Son engagement en faveur de l’équité et de l’accès, en plus de reconnaître le rôle essentiel des proches aidants, témoigne bien de son implication en faveur de soins de santé inclusifs.  
Benjamin Organ  
Brantford, Ontario  
Candidature soumise par  District 27 Ottawa-Carleton  
M. S. P. – Université de Toronto     Benjamin étudie la nutrition clinique et la diététique, et s’efforce d’améliorer les résultats pour les adultes âgés dans les hôpitaux, les établissements de soins de longue durée ou la communauté. Son expérience de bénévole auprès des retraités lui a permis de constater les défis et les possibilités pour ce groupe d’âge. Son diplôme lui permet d’être au carrefour de la santé clinique et publique. Benjamin espère collaborer avec des équipes interdisciplinaires pour aider à prévenir la malnutrition et les maladies chroniques, réduire le gaspillage alimentaire et améliorer les connaissances en santé.   
Maxwell Campbell  
Watford, Ontario  
Candidature soumise par   District 33, Chatham-Kent  
Ph. D. – Université Western    Maxwell oriente sa recherche doctorale en biomécanique axée sur l’arthrose et le développement d’interventions en mesure de réduire le recours aux chirurgies invasives. En combinant sa passion pour la médecine et le design, Maxwell vise à trouver des solutions accessibles et efficaces, tant pour les médecins que les patients. Il prévoit poursuivre sa carrière en recherche et conception d’appareils orthopédiques, afin d’améliorer les résultats pour les patients confrontés à cette affection prévalente et souvent débilitante liée à l’âge.   
Katia Cestra  
Maple, Ontario  
Candidature soumise par District 34 York Region  
M. Sc. – Université Queen’s     En raison de son intérêt pour l’ergothérapeute, Katia s’efforce d’atténuer l’isolement social et de démanteler les stéréotypes liés à l’âge. Katia  vise à promouvoir l’inclusivité et une société où chacun peut s’épanouir, peu importe son âge ou ses capacités. Elle reconnaît le rôle crucial des activités de loisirs dans le bien-être général et vise à aider ses clients à mener une vie épanouissante, reflétant sa passion à promouvoir l’égalité et la dignité pour tous.   
Annabelle Rayson  
Sarnia, Ontario  
Candidature soumise par District 38, Lambton  
B. Sc. – Université Harvard    Annabelle poursuit des études en sciences et ingénierie de l’environnement et vise à travailler en politique environnementale et développement de la recherche. Elle cherche à combler le fossé actuel entre la science, le droit et les politiques gouvernementales afin d’apporter des changements significatifs et créer un monde plus vert et plus sain. Mis à part ses activités académiques, Annabelle dirige une association de bienfaisance visant à aider les femmes vulnérables, reflétant ainsi sa compassion et son engagement en faveur de la justice sociale et environnementale.  
Noah Boudreault  
Brantford, Ontario 
Candidature soumise par District 40 Brant  
B. Sc. – Université de Guelph    Avec sa double spécialisation en justice pénale/politique publique et en biologie, Noah développe une approche interdisciplinaire en mesure de l’aider à relever des défis sociétaux et environnementaux complexes. Il prévoit poursuivre des études de droit, surtout en environnement et populations autochtones, et désire défendre la protection commune de la nature et des droits des populations autochtones. Noah est motivé par un désir de justice et de résultats équitables et vise à contribuer à une société plus équitable et harmonieuse.  
Anna-Livia Perry 
Vancouver. C.-B.  
Candidature soumise par District 42 Mainland British Columbia   
BMT – Université de Capilano    Anna-Livia poursuit des études de musicothérapie, avec le désir sincère de faire une différence dans la vie des aînés confrontés à la maladie d’Alzheimer, à la démence et à d’autres problèmes psychologiques. Elle accorde une grande importance à développer des liens avec la communauté et des relations de confiance avec ses clients. Anna-Livia est bénévole en soins palliatifs, ce qui témoigne de sa volonté d’apporter réconfort et soutien aux personnes qui en ont besoin.  

RTOERO est une voix bilingue reconnue visant à ce que les personnes du secteur de l’éducation mènent une vie saine et active à la retraite. Avec plus de 84 000 membres répartis dans 51 districts à travers le Canada, nous sommes le principal fournisseur national de régimes d’assurance santé collective à but non lucratif pour les retraités du secteur de l’éducation. Nous accueillons les membres qui travaillent ou sont retraités de l’éducation de la petite enfance, des écoles et des conseils scolaires, du palier postsecondaire et de toute autre capacité en éducation. Nous croyons en un avenir meilleur, ensemble!